AccueilpeintresPhotosInformation  
Portrait d'Innocent XLa Reddition de Breda <br />(Les Lances)Le marchand d'eau de SévillePortrait d'un nain assis à terrePortrait en pied de la reine ElisabethPortrait en pied de Philippe IV

Diego Velázquez

(1599-1660) Peintre espagnol d'origine portugaise, peintre à la cour de Madrid, et à Rome.

Les débuts de l'artiste

Vélasquez entre au service du roi en 1623. Il tracera ses premiers portraits à la cour, mais si ceux-ci annoncent du talent, ils sont encore gauches. Ainsi, ses Buveurs sont-ils encore trop tassés. Il peint aussi énormément de natures mortes, mais acquiert toute sa technique après son premier voyage en Italie (1629-1631).

Les portraits de Vélasquez

Il compose beaucoup de portraits individuels de cour : Philippe IV est son modèle principal. Vélasquez peint des princes, comme par exemple le prince Balthasar-Carlos, ou l'infant Ferdinand. Il laisse même un tableau historique (la Reddition de Breda).

Vélasquez tente aussi de décrire la condition humaine : il représente des bouffons, des nains et même des mendiants (Ménippe et Esope).

La fin de sa vie

Durant son deuxième voyage en Italie (1649-1651), Vélasquez s'attache à peindre des paysages (la Villa Médicis). A son retour en Espagne, il retrouve une cour vieillie, ses oeuvres témoignent pourtant d'une technique presque impressionniste. La Vénus au miroir, seul nu féminin de Vélasquez, reste un chef d'oeuvre incontesté (élégance du corps, harmonie des couleurs). Il travaille aussi à des portraits collectifs comme les Ménines.

Vélasquez meurt en 1660, au retour du voyage à la Bidassoa où il avait accompagné la cour à l'occasion du mariage qui unit Marie-Thérèse à Louis XIV. Son gendre, Juan Bautista del Mazo, est son unique disciple.

Quelques oeuvres Suivante