AccueilpeintresPhotosInformation  
Artistes Edvard Munch
Soirée sur l'avenue Karl-JohannLe CriLa MadoneLa PubertéNu parisienCendre

Edvard Munch


Soirée sur l'avenue Karl-Johann

La peinture devient pour Munch le support du mal de vivre. Le désespoir se fait création. Munch suggère l'angoisse par la synthèse et les tons sourds. Le terrible malaise déforme le visage féminin, dissout les autres têtes et envahit le paysage presque abstrait, composé de vagues décoratives sous un ciel embrasé.

1892