AccueilpeintresPhotosInformation  
Le Pont d'ArgenteuilRue Saint-Denis, fête du 30 juinDébâcle sur la SeinePaysage de neige au crépusculePrintemps à GivernyLe Château de DolceacquaChamps de tulipes en HollandeFemme à l'ombrelleLe jardin de L'artiste à GivernyNymphéasLa gare Saint-Lazare

Claude Monet

(1840-1926) Peintre français, principal représentant de l'impressionnisme, mouvement qui doit son appellation au titre de l'un de ses tableaux. Il suit des études au Havre et sur les conseils d'Eugène Boudin exécute des toiles en plein air. Puis il se rend à Paris et suit des cours à l'Académie suisse où il rencontre Camille Pissarro. Il rejoint ensuite l'atelier Charles Gleyre où il côtoie Pierre-Auguste Renoir, Alfred Sisley et Jean-Frédéric Bazille. Après un succès au Salon de 1866, il peint des portraits et des paysages. Pendant la guerre de 1870, il se réfugie à Londres où il découvre la lumière des tableaux de John Constable et de William Turner. De retour en France, il tente de transcrire dans ses tableaux cette lumière, les sensations visuelles éprouvées devant la nature. En 1890, il achète une propriété dans le village de Giverny et crée un jardin autour d'un étang qu'il représente dans le Bassin aux nymphéas, harmonie verte. Il peint également les plages et les rochers d'Etretat, ainsi que des paysages des bords de Seine.

Lorsqu'il meurt à Giverny, en 1926, Claude Monet est célèbre. Quarante ans plus tôt, il était conspué, raillé, et ses oeuvres ironiquement critiquées. Malgré lui, l'une de ses toiles a donné son nom à impressionnisme. De la misère à la richesse, du mépris à la gloire, il a toujours été fidèle à une implacable exigence artistique : tenter de rendre la lumière plus sensuelle, l'instant plus présent.








Quelques oeuvres Suivante