AutreX
AccueilpeintresphotosInformation  
Régions Ontario Québec

Montréal

Ville du Canada (Etat du Québec), dans l'île de Montréal, entre la rive gauche du Saint-Laurent et la rivière des Prairies, dominée par le Mont-Royal qui lui a donné son nom. 1,1 million de personnes y habitent, dont 60% de francophones. L'agglomération totalise plus de 3 millions d'habitants : c'est la plus importante du Canada.

Montréal abrite l'Organisation de l'aviation civile internationale (organe qui relève de l'ONU) et est desservie par les aéroports internationaux de Mirabel et Dorval. La ville est dotée de trois universités dont l'université de Montréal, fondée en 1876, et l'université anglophone McGill, fondée en 1821.

Montréal est également une grande ville touristique, notamment grâce à sa vieille ville : château Ramezay, séminaire Saint-Sulpice, Notre-Dame de Bonsecours. D'autres monuments complètent la richesse de son patrimoine comme la basilique Notre-Dame, la cathédrale Marie-Reine-du-Monde et l'hôtel de ville où le général de Gaulle prononça son fameux « Vive le Québec libre! ».

Le charme de la ville nait également du contraste entre les maisons anciennes qui bordent les anciennes rues (rue Saint-Denis) et les zones de construction modernes qui rappellent que Montréal est bien une métropole d'Amérique du Nord (place Bonaventure, Place Ville-Marie, complexe Desjardins). Cette évidence est soulignée par le plan en damier de la ville, interrompu d'espaces verts (parcs Lafontaine, Maisonneuve, parc du Mont-Royal).

On pourra également se rendre au Parc Olympique des Jeux de 1976 ou au Forum, immense stade couvert acceuillant notamment des matchs de hockey.

Histoire

Jacques Cartier débarque sur l'île de Montréal le 2 octobre 1535. Samuel de Champlain fait édifier un comptoir sur le site en 1603 mais la ville n'est fondée qu'en 1642 par des colons français, dont Paul Chomedey de Maisonneuve, sous le nom de "Ville-Marie". Les conflits permanents entre les habitants (dominés par les négociants en fourrure) et les Iroquois s'achèvent par la grâce du traité de Montréal en 1701. Montréal devient anglaise à l'issue de la guerre de Sept Ans (1765-1763) avant d'être occupée par les Américains en 1775-1776. Les tensions entre communautés anglophone et francophone s'achèvent avec l'Acte d'Union, promulgué en 1840, trois ans après la "rebellion des patriotes". La ville connaît alors un développement extraordinaire grâce au creusement du canal Lachine (en 1822), à l'aménagement du Saint-Laurent, à l'arrivée du chemin de fer et à l'arrivée massive d'immigrants. Les activités du port sont encore stimulées par la voie maritime du Saint-Laurent (1959). Pourtant, plus proche des Grands Lacs, de la culture et des capitaux américains, Toronto devient bientôt la principale métropole canadienne.

Quelques photosSuivante